Giglio Orthopédie : une entreprise familiale innovante

A Genève, la famille Giglio prend soin de ses compatriotes, du père aux fils, l’orthopédie est un sacerdoce au service des patients pour une vie plus douce.

Giglio orthopédie, une histoire de famille

C’est adolescent que Tony Giglio commence son aventure dans l’orthopédie. Sa formation le conduit à constater que les chaussures pour enfants n’étaient pas adaptés à une vie de tête blonde. Avec son épouse, il monte Pedis, une marque dédiée à la chaussure colorées, c’est alors le début d’une aventure familiale.

En 1974 il fonde Giglio Orthopédie. Dès lors, l’innovation et le sur mesure sont ses deux piliers. Il ne cessera de garder en tête que « si une entreprise n’innove pas elle meurt ». A la pointe de la technologie il s’équipe d’année en année de nouvelles machines « D’autres ont des belles voitures, moi ce sont les machines.  C’est mon dada. J’aime le robot qui aide et qui libère l’homme » confesse-t-il avec une mimique toute angélique. Plus tard, alors que son fils aîné Rémy s’épanouit dans la menuiserie, ce dernier se ré oriente dans l’orthopédie, profession dont il tombe amoureux. Il rejoint l’entreprise pour apporter ses talents de concepteur sur CFAO*. Son plaisir quotidien ? Se lever le matin pour œuvrer à l’atelier où il a le sentiment « d’aider les gens ». Chez Giglio l’humain est définitivement ce petit plus qui fait toute la différence. Le sport est un autre secteur phare que Fabian Santschi gère dans sa salle d’examens. Des pieds à la nuque, il examine chaque partie du corps pour proposer des solutions adéquates puisque « ce qu’on peut améliorer en bas à un effet bénéfique pour les étages supérieurs ».

La 3D, la quatrième révolution de l’orthopédie

Depuis quelques années, les imprimantes 3D ont fait leur entrée chez Giglio. Rémy Giglio s’occupe de ces machines nouvelle génération qui impriment en un temps records des corsets ou encore des casques plagiocéphalie pour nourrissons en PLA, une structure plastique à base de maïs qui plus est biodégradable. A terme, les patients guéris pourront recycler leur orthèse … dans leur jardin !!! Une révolution de matière, de souplesse et d’ajustement avec un maintient plus ou moins souple selon la zone du corps à traiter. Cette révolution n’est pas la seule, dans la famille on aime ses employés et on leur fait savoir par une transmission de l’entreprise.

Giglio made in Suisse

La volonté de Tony Giglio, passer le relais en interne pour préserver le savoir faire en Suisse. C’est pourquoi depuis quelques années il transmet progressivement à 3 cadres et à ses deux fils les rennes de l’entreprise. De quoi continuer à concevoir de nouveaux projets tournés vers le futur et la fabrication dans la confédération avec en prime à venir une running 100% matériaux suisses. www.orthopedie-gpo.ch

2018-07-12T11:53:54+00:00

Votre avis compte

*

code