Olivier Toletti a les yeux qui brillent. Assis dans le « salon » du restaurant Le Galta à Monthey, il contemple d’un regard amoureux ce qui est le fruit d’un heureux hasard voir d’un clin d’œil du destin. Cet entrepreneur infatigable et passionné tient les rênes de ce lieu atypique depuis le mois d’octobre 2018. La société MAJERO recherchait en urgence un repreneur suite à une malheureuse expérience qui a bien failli couler le restaurant. Il a suffi de quelques semaines et quelques messages What’s App envoyés par l’intermédiaire de connaissances communes pour qu’Olivier accepte de relever le défi. Issu de l’hôtellerie, Olivier n’en est pas moins un fin marketeur dans l’âme et s’il a accepté de reprendre cet établissement, c’est bien parce qu’il avait une idée précise en tête…

Un lieu où l’on sort

Plus qu’un restaurant, Le Galta est un lieu où l’on sort. Selon Olivier Toletti, il manquait en Valais un concept qui soit à la croisée des chemins entre la discothèque et la vinothèque, un endroit « lounge » voir tendance qui puisse accueillir des trentenaires en quête de bonne nourriture, de bon vin et d’événements. Il y avait là une vraie réponse à apporter à un besoin et il ne s’est pas trompé. Une cuisine aux accents du Sud de l’Italie faite maison, un mobilier vintage, une vue imprenable sur les Dents du Midi et la tenue régulière d’événements ont séduit une clientèle qui se passe désormais le mot. La réputation du restaurant Le Galta n’est bientôt plus à faire !!!

Une stratégie claire

Cependant Olivier ne perd pas le cap et sa stratégie est claire. « Si la carte en tant que menu est une carte de visite indéniable, il serait faux de tout miser là-dessus » avance le restaurateur. « Je mets aussi en avant mon offre professionnelle ; notre salle de conférence est très appréciée et en la mettant à disposition d’une entreprise un après-midi nous gagnons forcément des clients qui viennent manger avant ou après. » Il est en effet difficile de ne pas s’attarder dans ce lieu qui ne laisse personne indifférent : la décoration élaborée à partir de meubles uniques et issus de différents horizons reflète le parcours d’Olivier Tolatti, un homme qui, après avoir parcouru le monde, c’est la tête pleine de souvenirs et de richesses qu’il a décidé de revenir travailler dans sa région d’origine. www.legalta.ch